dimanche 30 novembre 2014

91-Confidence sur l'oreiller



"Raconte moi une histoire, m'a t-elle demandé presque suppliante, la tête posée au creux de mon épaule.
-Je ne connais pas d'histoire mais je peux te raconter un rêve que j'ai fait il y a quelques jours. Un rêve qui lorsque j'y repense me laisse un sentiment d'étrangeté. Je n'arrive pas à savoir si c'est de la nostalgie ou autre chose.
-Je veux bien l'entendre, a t-elle répondu après un petit silence.
-Ok. Dans ce rêve je reviens dans la ville où je suis censé avoir grandi. Un mélange entre Paris et un petit village de province. Je suis accueilli comme le fils prodigue. Tout le monde me reconnaît malgré les années qui se sont écoulées. Il y a cette boulangère bien en chair qui me prend dans ses bras. Chaque personne que je croise est plus que chaleureuse. Mais quelque chose cloche. Derrière les sourires il y a comme...comme une profonde tristesse. Une sorte de nostalgie. Tous m'interrogent sur ma santé, mon travail. Même s'ils me parlent avec bienveillance il y a toujours un moment dans la conversation où ils deviennent gênés, évitants. Le sujet qui semble les déranger c'est ma copine de l'époque. Celle du temps où je vivais dans cette ville pleine de bonnes gens.

 ''Vous formiez un si joli couple'' comme me le dit la boulangère.

Cette fille, ma copine de l'époque n'existe pas hein. Je ne sais pas qui c'est. Dans ce rêve je la visualise mal. Je crois qu'elle est blonde. Dès que je cherche à en savoir plus sur elle et ce qu'elle est devenue on me répond par un gentil sourire et c'est tout. Que nous est-il arrivé à elle et moi? Où est-elle? Personne ne répond. Je sens que quelque chose de dramatique s'est passé mais bon Dieu personne ne veut me dire  quoi. Bizarrement j'ai le sentiment que les gens que je croise pensent que j'ai déjà toutes les réponses à mes interrogations. Je sais sans savoir. Le couple que je formais avec cette nana fantomatique était considéré comme mythique. Non ne rigole pas, c'est comme ça que je le perçois dans mon rêve. Ce que je crois comprendre au moment où je commence doucement à me réveiller c'est que cette fille et moi avons été au centre d'une terrible histoire qui a provoqué une extraordinaire tristesse dans la communauté. Ça sent la mort. Qui est mort? Elle. Elle est morte. C'est l'hypothèse que je privilégie dans mon rêve sauf que j'ai le sentiment de me tromper. Et juste avant de me réveiller j'ai comme un flash. Et si c'était moi qui étais mort?"

Elle a levé la tête puis l'a reposé près de mon épaule avant de me chuchoter à l'oreille :

"Moi je suis morte".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire