samedi 5 juillet 2014

Patient : Florine. Entretien : 9



"Tu sais très bien ce qui serait arrivé. Mais si tu sais très bien. Mais euh! J'dois te faire un dessin? On m'aurait envoyée. On m'aurait envoyée le buter. Pas moi seule non. En groupe quoi. Tuer un loup garou c'est pas une mince affaire. Non, je ne l'ai jamais fait mais je suppose quoi. Tu sais les loups garous ça court pas les rues. Avant Sacha je n'en avais vu qu'un seul. Et j'ai flippé. Alors j'aurais sûrement eu peur mais je l'aurais fait. L'appel du devoir, tout ça. Quelle leçon j'en tire? Qu'il faut se méfier des animaux d'Amérique du sud. Je sais, je rigole. Zen Psyman hein. Il ne faut pas accuser à tort. J'ai bon? Tu penses que c'est un leitmotiv que je ne m'appliquais pas déjà? OUI il ne faut pas accuser sans preuve. Surtout quand une vie en dépend. Regarde les États-Unis et la peine de mort. Mais ici Mehdi faut pas oublier qu'on parle de survie d'une espèce, nous enfin moi les vampires. Qu'est ce qui te dérange dans le mot espèce? Je peux dire race comme Phil ou le Conseil. En plus je devrais dire sous-espèce. Je ne suis pas si différente que toi. J'ai été comme toi. Ok, en moins moche. Ouais je digresse. Donc la survie des vampires. Faut que tu vois que les vampires il n'y en a plus beaucoup de nouveaux par ici. Ne plus transformer quelqu'un en vampire fait partie des règles prioritaires du Conseil et de sa représentation secrète à l'ONU. Les vampires sont ceux qui existent actuellement et ce nombre dans un siècle n'aura, si tout va bien, pas changé. Bah si, quand même, il y a quelques rares nouveaux vampires. Ils sont issus de vampires qui ne respectent pas les règles. Souvent des pays de l'est où la race est glorifiée. Ces rebelles sont surveillés, traqués, emprisonnés voire éliminés. Oui j'ai du participer à ce genre de choses. Comme pour Sacha, search and destroy quoi. C'est rare hein, très rare. Mais quand tu as vent de ce genre d'histoire tu as une boule au ventre parce que tu te dis qu'on va t'envoyer faire un sale boulot. Tuer un des tiens. Une honte. Pourquoi moi? Parce que c'est comme ça. C'est à moi de le faire. Point. Tu m'as déjà posé cette question : si je m'étais retrouvée face à Sacha il serait mort. Ou je serais morte. Mais tout cela n'a pas eu lieu. Alors mieux vaut l'ignorer non?"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire